CURSUSPRO vous guide dans le dédale des formations existantes
et vous aide gratuitement à trouver votre nouveau cursus professionnel.

Evoluer, changer de voie, aller de l'avant ? CURSUSPRO, allons-y !

Méthodologie du classement MBA 2016

Méthodologie du classement MBA 2016

Laurent Ortmans | 04/07/2016

Ce classement regroupe les meilleurs programmes MBA à temps plein mondiaux. Un total de 157 écoles y a pris part, toutes étant accréditées à l’international et satisfaisant à des critères stricts de sélection. Nous avons enquêté auprès d’anciens ayant été diplômés il y a trois ans donc les programmes doivent avoir au moins quatre ans. Pour être qualifié dans le classement, FT exige également qu’au moins 20% des anciens répondent à l’enquête FT avec au moins 20 réponses complètement renseignées. Les programmes participants doivent avoir au moins 30 diplômés par an pour être pris en considération.

Le classement utilise des données collectées auprès des écoles des 9800 anciens qui ont complétés à MBA à temps plein en 2012, soit un taux de réponse de 43%. 

Les réponses des anciens donnent huit critères qui comptent pour 59% de la note. Les deux premiers critères reflètent les revenus des anciens trois ans après leur diplôme. Les salaires des travailleurs du secteur public et des organisations à but non lucratifs ainsi que ceux des étudiants à temps plein ne sont pas pris en compte. Les salaires restants sont convertis en dollars US en utilisant le taux de parité des pouvoirs d’achat du Fond Monétaire International d’octobre 2015. 

Le salaire le plus élevé et celui le plus bas pour chaque école sont enlevés et des facteurs sont appliquées pour refléter les différences de revenus entre secteurs. Une moyenne est calculée pour chaque école et ce chiffre de « salaire pondéré » compte pour 20% de la note pour le classement. La « croissance salariale » qui compte aussi pour 20% est déterminée pour chaque école en fonction de la différence entre le salaire moyen avant le MBA et trois ans après le diplôme. Une moitié de la note s’applique à la progression en valeur absolue et une moitié à la progression en pourcentage.

Les données collectées par FT sur les trois dernières années sont utilisées pour ces critères basés sur les réponses des anciens. Les réponses de l’enquête 2016 portent 50% du poids total et celles pour 2015 et 2014 pour 25% chacune. A l’exception des critères salariaux, si seulement deux années de donnée sont disponibles la note est pondérée en 60/40 si les données sont pour 2016 et 2015 et en 70/30 si elles sont pour 2016 et 2014. Pour les critères salariaux, le rapport est de 50/50 pour des données sur deux ans.

Le « retour sur investissement » est dérivé des frais d’inscriptions et autres coûts et de l’aide financière donnée aux anciens sur les trois dernières années.

Onze critères sont calculés à partir de données fournies par l’école, pour un total de 31% de la note finale. Ils mesurent la diversité du corps enseignant, de la direction et des participants par genre et par nationalité ainsi que la portée internationale du MBA. Pour le critère de genre, les écoles présentant un rapport 50/50 obtiennent le meilleur score.

A l’exception de la catégorie « éléves doctorant » (voir les définitions clés ci-dessous), les critères basés sur les réponses des écoles n’utilisent que les données de 2015. Les consultants de KPMG auditent un certain nombre d’écoles participantes chaque année.

Le niveau de recherche, qui compte pour 10% est basé sur le nombre d’articles publiés par les enseignants à plein temps dans 45% revues scientifiques ou professionnelles reconnues internationalement tant. La note combine le nombre total de publications de janvier 2013 à octobre 2015 avec le nombre rapporté à la taille du corps enseignant.

Le classement global MBA de FT est un classement relatif. Les écoles sont comparées entre elles sur la base d’un score en Z pour chaque critère. Le score en Z est une statistique qui nous dit comment une note se place par rapport à la moyenne. Ces scores sont ensuite pondérés comme détaillé dans les définitions clés du classement et additionnés pour obtenir la note finale.

Après avoir enlevé les écoles qui n’atteignent pas les taux de réponse requis sur l’enquête auprès des anciens, une première version est calculée en utilisant toutes les autres écoles. L’école en queue de classement est enlevée et une deuxième version est calculée. L’opération est répétée jusqu’à obtenir le top 100. Ce dernier calcul donne le classement final des 100 meilleures écoles.

Définitions clés du classement FT 2016 Global MBA

Le poids de chaque critère de classement est précisé entre parenthèses comme un pourcentage de la note totale.

Salaire actuel : salaire moyen des anciens trois ans après le diplôme, équivalent dollar US en parité de pouvoir d’achat (voir la méthodologie ci-dessus). Ce chiffre n’est pas employé directement dans le classement. †

Salaire pondéré (20) :salaire moyen des anciens trois ans après le diplôme, équivalent dollar US en parité de pouvoir d’achat, ajusté pour les variations entre secteurs.†

Progression salariale (20) : différence moyenne entre le salaire des anciens avant le MBA et maintenant. La moitié de la note est calculée à partir de la progression salariale en valeur absolue et la moitié à partir de la progression en pourcentage par rapport au salaire pré-MBA, appelée « croissance salariale relative ».

Retour sur investissement (3) : calculé à partir du salaire actuel, de la durée de l’enseignement, des coûts d’inscriptions et autres coûts incluant le salaire non touché pendant le MBA.

Progression de carrière (3) : calculé à partir des évolutions en termes de niveau de management et de taille de la compagnie où travaillent actuellement les anciens par comparaison avec leur situation avant le MBA.

Objectifs atteints (3) : mesure à quel point les anciens ont obtenus les objectifs ou raisons qu’ils s’étaient donnés pour faire un MBA.

Réussite du placement (2) : efficacité du service carrière en support à l'embauche des diplômés, évalué par les anciens.

Employé dans les trois mois (2) : pourcentage des anciens de la dernière promotion qui ont trouvé un emploi ou accepté une offre pour un poste dans les trois mois. La valeur entre crochets est le pourcentage de la promotion pour laquelle l'école a pu fournir l'information. Elle est utilisée pour calculer le score final de l’école dans cette catégorie.

Recommandé par les anciens (2) :calculé en fonction de la sélection par les anciens des trois écoles où ils viendraient recruter des diplômés MBA.

Parité du corps enseignant (2) : pourcentage de femmes dans le corps enseignant. Pour les trois critères liés au genre, les écoles ayant une composition homme/femme 50/50 reçoivent le meilleur score.

Parité par promotion (2) : pourcentage de femmes dans les participants au MBA à temps plein.

Parité de la direction (1) : pourcentage de membres féminins dans le comité de direction de l'école.

Corps enseignant international (4) : calculé en fonction de la diversité du corps enseignant en termes de nationalité et du pourcentage d'enseignants n'étant pas nationaux sur leur lieu de travail principal (c'est cette valeur qui figure dans le classement).

Participants internationaux (4) : calculé en fonction des nationalités représentées dans la promotion actuelle et du pourcentage de participants n'étant pas nationaux sur leur lieu d'étude principal (c'est cette valeur qui figure dans le classement).

Direction internationale (2) : pourcentage des membres du comité de direction n'ayant pas la nationalité du pays où l'école est basée.

Mobilité internationale (6) : basée sur la nationalité des anciens et en fonction des changements de leur lieu de travail entre l'obtention du diplôme et aujourd'hui.

Expériences à l'international pendant la formation (3) : calculée selon que les participants de la dernière promotion diplômée MBA aient effectués des échanges, des projets de recherche, des voyages d’étude et des stages en entreprise dans des pays différents de celui où l’école est basée.

Langues (1) : nombre de langues étrangères requises à l’obtention finale du MBA.

Enseignants titulaires de doctorat (5) : pourcentage d’enseignant à temps plein ayant un doctorat.

Diplômés avec doctorat (5) : nombre de diplômés avec doctorat pour chaque business school sur les trois dernières années. Le nombre entre crochets est le pourcentage de ces diplômés qui a pris un poste d’enseignant dans l’une des 50 meilleures écoles pour les MBA à temps plein.

Classement FT en recherche (10) : calculé en fonction du nombre d’articles publiés par les membres actuels à temps plein du corps enseignant dans 45 revues académiques ou professionnelles entre janvier 2013 et octobre 2015. Cette note FT45 combine le nombre absolu de publications et une valeur pondérée en fonction de la taille du corps enseignant.

Judith Pizer de Jeff Head Associates était le consultant en database de FT. Le classement FT en recherche a été calculé à l’aide de Scopus, une base de données d’abstract et de citations pour les publications de recherche.

© The Financial Times Limited [2012]. All Rights Reserved.

Not to be redistributed, copied or modified in anyway.
Cursuspro is solely responsible for providing this translated content and the Financial Times
Limited does not accept any liability for the accuracy or quality of the translation.

Réagir à l'articleRéagir à l'article

Seul votre prénom et la première lettre de votre nom apparaîtront sur le commentaire