CURSUSPRO vous guide dans le dédale des formations existantes
et vous aide gratuitement à trouver votre nouveau cursus professionnel.

Evoluer, changer de voie, aller de l'avant ? CURSUSPRO, allons-y !

Classement Financial Times Global MBA 2015 – Méthodologie

Classement Financial Times Global MBA 2015 – Méthodologie

Laurent Ortmans | 27/01/2015

Ce classement évalue les meilleurs programmes MBA à temps plein au niveau mondial. Cette année marque une participation record de 159 écoles qui ont toutes répondu à des critères stricts de sélection et qui sont internationalement reconnues. Leurs programmes MBA sont proposés depuis au moins quatre ans avec un minimum de 30 diplômés par an.

Le classement est établi à partir des informations fournies par les écoles et après une enquête auprès des anciens qui ont obtenu leur MBA à temps plein en 2011. Pour qu’une école soit classée, au moins 20 % des anciens doivent avoir répondu à l’enquête FT, avec au moins 20 réponses complètement renseignées. Cette année, 9700 anciens environ ont répondu à l’enquête, soit un taux de réponse de 40 %.

Les réponses des anciens renseignent huit critères qui contribuent au total à 59 % de la note finale. Les deux premiers critères reflètent leurs revenus trois ans après l’obtention du diplôme. Les salaires des employés du secteur public ou d’organisations à but non lucratif ainsi que ceux des étudiants à temps plein ne sont pas pris en compte. Les salaires restant sont convertis en dollars US en utilisant les taux de parité de pouvoir d’achat du Fond Monétaire International en Octobre 2014. Le plus haut et le plus bas salaire de chaque école sont enlevés ; des facteurs sont appliqués pour refléter les disparités de revenus entre secteurs. Une moyenne est calculée pour chaque école et ce chiffre « salaire pondéré » compte pour 20 % dans le classement. La « croissance de salaire », qui compte également pour 20 %, est déterminée pour chaque école à partir de la différence moyenne entre le salaire des anciens avant le MBA et trois ans après l’obtention du diplôme. Le critère est basé pour moitié sur la croissance en valeur absolue et pour moitié sur la croissance en proportion du salaire initial.

Lorsqu’elle est disponible, l’information récoltée par Financial Times sur les trois dernières années est utilisée pour le calcul des critères basés sur les réponses des anciens. Les réponses de l’enquête 2015 comptent pour 50 % et ceux des enquêtes 2014 et 2013 pour 25 % chacune. A l’exception des critères liés aux salaires, si deux années seulement de donnée sont disponibles, le rapport est de 60 : 40 si les données datent de 2015 et 2014 et de 70 : 30 si les données datent de 2015 et 2013. Pour les chiffres salariaux, un rapport de 50 : 50 est utilisé pour des données portant sur deux années seulement.

Le critère « rapport qualité prix » est dérivé des frais d’inscription, autres coûts et aides financières tel que rapportés par les anciens. L’information sur les trois dernières années est utilisée.

Onze critères sont calculés à partir des informations fournies par les écoles et contribuent au total à 31 % de la note finale. Ils mesurent la diversité du corps enseignant, de la direction et des participants par genre et nationalité et la portée internationale du MBA. Pour le critère de genre, les écoles avec une répartition de 50 : 50 obtiennent la meilleure note.

A l’exception du « classement doctorats », les critères basés sur les enquêtes auprès des écoles n’utilisent que les données de 2014. Pour garantir l’intégrité des données collectées, les consultants de KPMG auditent chaque année un certain nombre d’écoles participantes.

Le critère « classement recherche”, qui compte pour 10 % de la note finale, est calculé à partir du nombre d’articles publiés par les enseignant à plein temps dans 45 revues scientifiques ou professionnelles internationalement reconnues. La note considère le nombre de publications entre Janvier 2012 et Octobre 2014 pondéré par la taille relative de chaque corps enseignant.

Le classement Financial Time Global MBA fournit une notation relative. Les écoles sont comparées entre elles en calculant la valeur centrée réduite pour chaque critère. C’est un calcul statistique qui nous révèle comment chaque note est placée par rapport à la moyenne. Ces résultats unitaires sont ensuite pondérés comme expliqué plus haut et sommés pour obtenir le résultat final.

Après avoir enlevé les écoles qui ne satisfaisaient pas aux minima de taux de réponse pour l’enquête auprès des anciens diplômés, une première version du classement a été calculée en utilisant les résultats de toutes les autres écoles. La dernière école a été enlevée de la liste puis une deuxième version a été calculée, et ainsi de suite jusqu’à obtenir les notes pour le top 100. Les écoles ayant atteint le top 100 ont alors été classées selon ces dernières notes pour produire le classement 2015.

GLOBAL-MBA-CLASSEMENT-2015-MODIFIE

© The Financial Times Limited [2012]. All Rights Reserved.

Not to be redistributed, copied or modified in anyway.
Cursuspro is solely responsible for providing this translated content and the Financial Times
Limited does not accept any liability for the accuracy or quality of the translation.

Réagir à l'articleRéagir à l'article

Seul votre prénom et la première lettre de votre nom apparaîtront sur le commentaire