CURSUSPRO vous guide dans le dédale des formations existantes
et vous aide gratuitement à trouver votre nouveau cursus professionnel.

Evoluer, changer de voie, aller de l'avant ? CURSUSPRO, allons-y !

OPCALIM - L’OPCA des Industries Alimentaires

OPCALIM - L’OPCA des Industries Alimentaires

Stéphanie Guzman | 18/05/2016

OPCALIM est l'Organisme Paritaire Collecteur Agréé (OPCA) des Industries Alimentaires, de la Coopération Agricole et de l'Alimentation en Détail. Il regroupe les salariés dépendant de 29 Conventions Collectives et travaillant dans les industries laitières et charcutières, l’industrie du sucre, la boulangerie et pâtisserie industrielle, l’élevage, les coopératives agricoles, les caves viticoles, les conserveries, la confiserie ou encore la poissonnerie.

Dépendent ainsi d’OPCALIM à la fois de grosses sociétés comme Labeyrie, Mondelez, Fleury Michon, aux centaines voire milliers de salariés, et de petits artisans boulangers opérant avec une seule vendeuse et un apprenti.

Les TPE restent cependant clairement majoritaires puisqu’ elles représentent 82% des 39 893 entreprises adhérentes.

Le rôle d’OPCALIM

Le rôle de cet OPCA est comme ses confrères de collecter, mutualiser et gérer les contributions financières des entreprises et d’informer les entreprises et leurs salariés sur les dispositifs de formation professionnelle existants. OPCALIM doit gérer des enjeux majeurs en terme de transfert de savoir et de savoir-faire et l’OPCA a mis en place des formations dédiées.

OPCALIM est également chargé de développer la formation en alternance notamment les contrats de professionnalisation et elle doit également assurer un véritable service de proximité en milieu agricole et rural. Pour se faire l’OPCA est doté d’une présence dans toute la France avec six antennes régionales.

La Direction de Gestion Opérationnelle est organisée en trois départements avec une Plateforme TPE moins de 10 salariés, un service Entreprises de 10 salariés et plus et une activité Recrutement reconversion qui comprend les dispositifs dédiés aux demandeurs d’emploi.

OPCALIM se modernise tout en gérant les crises 

En mars 2016, OPCALIM s’est associé à la plateforme FUN (France Université Numérique) pour lancer un premier SPOC (Small Private Online Course) « Former & développer les compétences dans le secteur alimentaire ». Il ne s’agît pas d’un MOOC puisque ce programme est réservé aux entreprises ayant signé un accord de partenariat A’lliances avec OPCALIM.

Ce SPOC a pour objectif d’aider les responsables formation au développement des compétences, à accompagner au mieux les transformations en cours dans le secteur alimentaire notamment en les dotant des compétences nécessaires pour mieux se positionner au niveau national et international.

L’OPCA s’est également dotée en mars 2016 d’une application mobile gratuite dédiée à la gestion des ressources humaines.

Mais ce qui caractérise le secteur, c’est une certaine forme de fragilité. Au delà du contexte socio-économique, les entreprises adhérentes de l’OPCA sont en effet susceptibles d’être fortement impactées par des crises sanitaires ou climatiques, qui entrainent une baisse des commandes ou parfois même l’impossibilité ponctuelle de produire et de commercialiser les produits. Ces crises entraînent chaque année de graves conséquences chez les TPE du secteur et, la formation continue, sans être le remède ultime, permet de mettre à profit ces périodes de non-activité pour former les salariés. En 2012, OPCALIM est par exemple intervenu auprès d’entreprises arboricoles situées dans le centre de la France qui, suite à un gel des cultures, avaient du cesser leur activité pendant un an. Début 2016, l’OPCA s’est mobilisé en raison de la grippe aviaire dans le sud-ouest. Grâce à la mise en place de réunions de crise, les entreprises impactées – des éleveurs d’oies et de canards et des producteurs de foie gras - ont pu profiter de ces malencontreuses périodes d’activité partielle pour former leurs salariés.

Des infos sectorielles pour tous

OPCALIM possède d’importantes ressources documentaires (bases statistiques sur l’emploi, cartographies de métier, études prospectives etc.) qui se trouvent en accès libre sur les sites internet des différents observatoires de la filière (l’Observatoire des Métiers de l’Alimentation, OBSERVIA, l’Observatoire de la Coopération Agricole).

Côté services, si le site internet de l’OPCA propose essentiellement des contenus en ligne réservés aux entreprises, il permettra tout de même aux salariés et aux demandeurs d’emploi d’accéder à une source complète d’informations pratiques leur permettant d’avancer sur leurs projets professionnels : CPF,  CIFVAE, bilan de compétences, passeport de formation, etc. A consulter sans modération.

Réagir à l'articleRéagir à l'article

Seul votre prénom et la première lettre de votre nom apparaîtront sur le commentaire