CURSUSPRO vous guide dans le dédale des formations existantes
et vous aide gratuitement à trouver votre nouveau cursus professionnel.

Evoluer, changer de voie, aller de l'avant ? CURSUSPRO, allons-y !

Fafsea : le partenaire formation du monde rural et agricole

Fafsea : le partenaire formation du monde rural et agricole

Raphaelle | 20/07/2016

Depuis plus de 40 ans, le Fonds national d’assurance formation des salariés des exploitations et entreprises agricoles (Fafsea) finance, conseille et accompagne les actions de formation professionnelle des acteurs du monde rural et agricole. Avec un cadre d’intervention très large, cet Opca qui est aussi un Opacif, s’implique aux côtés des entreprises, de leurs salariés, mais aussi des demandeurs d’emplois intéressés par les métiers de l’agriculture.

Créé en 1972, le Fafsea s’est imposé comme un acteur majeur de la formation dans le monde rural. Comptant quelques 200 000 entreprises adhérentes rassemblant plus de 900 000 salariés, il couvre un champ très large composé de plus d’une vingtaine de secteurs.

Le Fafsea intervient ainsi auprès des différentes branches de la production agricole (maraîchage, élevage, viticulture, grande cultures et cultures spécialisées...) mais aussi de celles des activités liées à la transformation et au commerce (industries des boissons, graineteries, animaleries, fleuristes, jardineries...). Il compte également parmi ses adhérents les centres d’équitation et parcs zoologiques, les acteurs des services au monde rural (Crédit agricole, Mutualité Sociale Agricole...), ou encore des institutions et établissements d’enseignement et de recherche agricole.

Un interlocuteur unique de proximité

A la fois Opca (organisme paritaire collecteur agréé ) et Opacif (organisme agréé au titre du congé individuel de formation), le Fafsea est également officiellement Octa (organisme collecteur de la taxe d’apprentissage) depuis janvier 2016. Pour de nombreux secteurs, il est désormais l’unique collecteur des différentes cotisations de la formation professionnelle.

A sa mission de collecte et de financement de la formation professionnelle, s’ajoute une mission de conseil et d’accompagnement des entreprises et de leurs salariés dans leurs projets et leurs démarches de formation.

Cet accompagnement est mis en œuvre dans une logique de proximité, grâce à 23 délégations réparties sur l’ensemble du territoire. Dans un pays dont la production agricole se distingue par une grande diversité régionale ce maillage géographique est un atout, qui permet au Fafsea d’être au plus près de ses adhérents et de prendre en compte leurs spécificités locales. 

Accompagner les mutations du monde rural et agricole

Si l’agriculture française est encore constituée d’une majorité d’exploitations familiales, son modèle est confronté à de profondes mutations. Les entreprises agricoles font ainsi travailler de plus en plus de salariés en complément de la main d’œuvre familiale, tandis que leurs métiers font appel à des compétences de plus en plus pointues pour s’adapter à une mécanisation accrue, aux défis environnementaux ou encore  aux nouvelles attentes des consommateurs.

Dans ce contexte, le Fafsea accompagne les branches professionnelles dans l’anticipation de leurs besoins en emplois et en compétences grâce aux travaux des observatoires de branches et à la réalisation d’études. L’organisme aide aussi ses entreprises adhérentes, dont 9 sur 10 comptent moins de 10 salariés, à mettre en place des solutions sur-mesure dans le cadre de l’optimisation de leur politique de formation. Cet accompagnement se concrétise par des diagnostics-conseil, un appui à la mobilisation des dispositifs de formation ( plan de formation, contrat de professionnalisation ou période de professionnalisation) ou une aide à l’ingénierie financière via son service d’Aide à l’effort de formation (AEF).

En tant qu’Opacif, le Fafsea assure aussi une mission d’accompagnement des salariés par la mise en œuvre du conseil en évolution professionnel ( CEP) et  l’aide à la mobilisation de leurs différents droits à la formation ( CIF, CPF, bilan de compétences, ou VAE).

Aider le secteur agricole à recruter

L’agriculture est constamment confrontée à d’importants besoins en main d’œuvre salariée, afin de pourvoir aussi bien des emplois permanents qualifiés que des activités saisonnières. Pour répondre à la pénurie en main d’œuvre rencontrée par certains secteurs agricoles, le Fafsea finance la formation des demandeurs d’emploi grâce notamment au dispositif de la préparation opérationnelle à l’emploi (POE), collective ou individuelle, qui permet d’acquérir les compétences préalables nécessaires à une embauche.

Le Fafsea met également en œuvre l’Adema (Accès des demandeurs d’emploi aux métiers agricoles),  un dispositif original qui vise à attirer les demandeurs d’emploi  vers les métiers en tension de l’agriculture. D’une durée de 154 heures, l’Adema permet la découverte d’un métier agricole en situation de travail grâce à un accompagnement en trois étapes : une orientation vers les secteurs qui recrutent, une période d’immersion en entreprise agricole de trois semaines et un bilan individuel permettant de construire son projet professionnel. Lancé en 2010, le dispositif Adema bénéficie désormais chaque année à environ 2 000 personnes dans la France entière.

Réagir à l'articleRéagir à l'article

Seul votre prénom et la première lettre de votre nom apparaîtront sur le commentaire