CURSUSPRO vous guide dans le dédale des formations existantes
et vous aide gratuitement à trouver votre nouveau cursus professionnel.

Evoluer, changer de voie, aller de l'avant ? CURSUSPRO, allons-y !

FAFIEC

FAFIEC, l’OPCA du conseil, de l’ingénierie et du numérique

Stephanie Guzman | 29/11/2015

Vous  travaillez dans le conseil ou dans le numérique ? Vous êtes consultant, coach ou chef de projet?  Si tel est le cas, il est probable que le FAFIEC soit votre OPCA. Le FAFIEC (Fonds Assurance Formation Ingénierie Etudes et Conseil) est en effet l'Organisme Paritaire Collecteur Agrée du secteur du numérique, de l'ingénierie, du conseil, des études et de l’évènementiel. 

Fiche d’identité

Comme tous les autres OPCA, le FAFIEC est chargé de collecter et de gérer les contributions formation des entreprises, financer les actions de formation, de bilan de compétences et de validation des acquis de l'expérience (VAE) des salariés. Il a également comme rôle de conseiller, d’informer et d’accompagner les entreprises, les salariés et les demandeurs d'emploi sur la formation professionnelle continue.

Le FAFIEC met en œuvre une politique de formation pour près de 55 000 entreprises dont 97 % de TPE et PME et plus de 710 000 salariés. Près de 100 000 salariés sont formés chaque année.

 9ème OPCA en France, le FAFIEC est géré par les représentants de plusieurs organisations syndicales et patronales dont le SYNTEC et le CINOV.

Les salariés dépendant du FAFIEC ont généralement un niveau d’études élevé et sont plutôt bien formés. Consultants, ingénieurs, chefs de projets, développeurs évoluant dans des SSII et bureaux d’études utilisent chaque année les services du FAFIEC soit directement à leur initiative soit via leur employeur. Le secteur demande aux collaborateurs d’être extrêmement pointus au niveau de leurs connaissances et le développement des compétences de chacun y est plus qu’ailleurs un enjeu majeur.

Le volant évènementiel (1% des entreprises adhérentes) comprend l’organisation de salons, foires, congrès. Le dernier micro-secteur à être rattaché au FAFIEC est celui de la traduction.

Vous avez un doute ? Le plus simple moyen de vérifier si votre entreprise dépend du FAFIEC, est de saisir le code NAF de celle-ci sur le site : http://www.fafiec.fr/entreprises/premiere-visite/codes-naf.html

Le FAFIEC est l’interlocuteur de votre employeur concernant le plan de formation, l’apprentissage et la professionnalisation. Le FAFIEC propose par ailleurs un nombre important d’actions de formations collectives financées à 100 % : une aide utile pour les TPE et PME.

Au niveau individuel et notamment dans le cadre du CPF, vous pouvez avoir besoin de rentrer directement en contact avec votre OPCA : une première visite sur leur site vous permettra de vous familiariser avec leurs différents domaines d’intervention. 

Le site du Fafiec : une mine d’information pour les salariés

Bonne surprise : Le site internet est plutôt clair et la navigation aisée. Etant donné que le numérique est la spécificité de nombreuses entreprises adhérentes, le contraire aurait certes été étonnant.  Côté formalités, le FAFIEC possède également une belle longueur d’avance au niveau de la dématérialisation et fait ainsi partie des premiers OPCA à avoir réduit au maximum le nombre de pièces justificatives à l’appui des demandes de prise en charge.

Mais qui dit « économie 2.0» ne veut pas dire absence de contact humain : 160 collaborateurs travaillent en effet pour le FAFIEC au sein de plusieurs antennes régionales (Lille, Strasbourg, Lyon, Marseille, Toulouse, Nantes). L’Ile de France dispose de 3 antennes métiers: Numérique, Ingénierie et Conseil-métiers de l'événement.  En 2015, l’OPCVA a mis en place plus de 300 rencontres locales afin d’aller à la rencontre de ses entreprises adhérentes.

Le FAFIEC est directement concerné par la transition numérique car dans les secteurs dont il a la charge, de nouveaux métiers apparaissant presque chaque année et l’innovation est au cœur des problématiques. L’OPIIEC (Observatoire Paritaire des Métiers du Numérique, de l’Ingénierie, des Etudes et du Conseil et des métiers de l’évènement) développé par le FAFIEC publie de nombreuses études sectorielles ainsi que 42 fiches sur les métiers émergents : une mine d’information pour s’informer précisément sur le rôle d’un « chargé de référencement » ou d’un « écologue».

FAFIEC FICHE (1)

Des abondements exceptionnels pour les CPF

Du côté du Congé Personnel de Formation, le FAFIEC s’enorgueillit d’avoir validé le tout premier CPF en France en janvier dernier. Aujourd’hui, l’OPCA reçoit environ 300 dossiers par mois : 35 % des dossiers sont transmis par des salariés « autonomes » qui n’associent pas leur entreprise. Dans 65 % des cas, le CPF reste donc mobilisé avec le concours de l’entreprise. Concernant les formations financées, 67 % concernent les langues et 10 % touchent au management.

Le FAFIEC s’est fixé un objectif de 3000 dossiers de CPF d’ici la fin de l’année, ce qui est plutôt ambitieux vu le démarrage laborieux de ce nouveau dispositif, mais il vrai que le FAFIEC fait ce qu’il faut afin de promouvoir le remplaçant du DIF : pour tout dossier de CPF réceptionné complet et conforme par le FAFIEC avant le 31 décembre 2015, les heures manquantes pourront être abondées et cela, sans aucune limite. A titre d’exemple, si vous ne disposez que d’une seule heure de crédit CPF et souhaitez faire une formation de quarante heures, le FAFIEC se propose de vous financer les trente -neuf heures restantes. Aucune raison de ne pas effectuer en 2016 cette formation en langues ou en management dont vous avez tant besoin !

Le conseil Cursus Pro

Pour être certain que votre demande de CPF soit acceptée, veillez  bien à ce que la formation choisie respecte les critères d’éligibilité.  

Réagir à l'articleRéagir à l'article

Seul votre prénom et la première lettre de votre nom apparaîtront sur le commentaire