Interview de matthias jadot master 2 ressources et organisations à l'IAE de Lyon

La formation continue une opportunité à saisir

Alexandre Haute-Pottier | 20/10/2014

À 35 ans, Matthias Jadot est chargé de conseils chez EDF. Il a commencé son parcours avec le célèbre distributeur français d’énergie en 2002, en tant que conseiller téléphonique, et après plusieurs formations en interne, il intègre l’IAE de Lyon afin de suivre le programme du Master 2 en ressources et organisation. Diplômé depuis septembre 2013, Matthias poursuit sa carrière avec toujours plus de compétences et de responsabilités, acquises bien souvent grâce à la formation continue.

CursusPro : Comment est arrivée cette formation à l’IAE de Lyon ?

Matthias Jadot : Par un concours de circonstances. Depuis toujours, l’entreprise propose des formations que je consulte régulièrement. Celle-ci étant à Lyon et n’ayant pas encore d’enfants je souhaitais évoluer dans mon travail. Pour moi tous les voyants étaient au vert.

Pouvez-vous nous parler du programme dans les grandes lignes ?

Il y a 14 heures de cours par semaine, les mardis et mercredis, pour une promotion d’une vingtaine de personnes, dont la moyenne d’âge se situe autour des quarante ans. Concernant les cours dispensés, il y a un gros pavé de sociologie des entreprises, du droit du travail et puis tout un tas de modules d’économie, relation vente, etc.

Tout pour seconder au mieux un chef d’entreprise ! Après un contrôle continu sur l’année, il faut rendre son mémoire, qui représente près de 250 heures de travail. Autant dire que les grandes vacances n’en sont pas réellement, c’est un été studieux et des révisions sous la tente.

Quels souvenirs gardez-vous de votre tout premier jour de formation, ainsi que du dernier ?

Le premier c’était le 11 septembre, ça ne s’invente pas ! Nous étions tous réunis à l’université, à vingt dans une petite salle où personne ne se connaissait… Nous nous sommes tous présentés. Un espace si clos crée immédiatement des liens. Ensuite, la responsable pédagogique est intervenue pour nous parler de la formation, des intervenants et de ce qui nous attendait.

J’ai toujours adoré l’époque de la Fac, et cela m’a rappelé ces années-là… Le dernier jour ce n’est pas tant celui de la formation que celui de la remise des diplômes, avec une grande cérémonie à l’Américaine, comme dans les films. Dans l’amphi, nous étions tous là avec nos petits chapeaux, les profs en tenues d’apparat, on se prend très vite au jeu et c’est très flatteur d’être appelé pour aller récupérer son diplôme sur la scène.

Pour finir, un cocktail était organisé, et comme la mayonnaise avait pris entre nous l’esprit de groupe est revenu au grand galop et nous avons pris des nouvelles de chacun.

Quels sont selon vous, les points positifs et négatifs de cette formation ?

Une grande richesse dans la sélection des candidats avec des Lyonnais venant de milieux très différents mais aussi d’autres nationalités.

C’est très riche culturellement parlant.

La qualité de l’enseignement est un gros point positif. Les professeurs et les intervenants professionnels sont réellement en contact avec la réalité du monde du travail. Enfin, il y a beaucoup de thèmes abordés durant ces dix mois de cours (mémoire non compris), et même si l’on ne sera pas forcément amené à se servir de toutes ces connaissances, cela nous aide par la suite à mieux comprendre nos collègues.

Du coup, le revers de la médaille serait peut-être qu’en touchant un peu à tout, on ne va parfois pas assez en profondeur… Sur l’aspect recrutement, par exemple, j’avais besoin de davantage de connaissances, et j’ai été un peu frustré du contenu.

Enfin, la charge de travail est évidemment très intense, surtout durant les trois derniers mois. Il y aurait peut-être à revoir la répartition des épreuves pour plus d’homogénéité.

Un conseil pour les futurs étudiants de ce Master 2 ressources et organisation ?

Il faut y aller sans hésiter. Ce sera dur, mais génial ! Il faut faire confiance au groupe, se servir des compétences de chacun et vous ferez surement de très belles rencontres.

Je crois aussi que dans son organisation, il est important de poser régulièrement des jours de congé pour travailler sur les cours ou sur le mémoire.

Dans mon cas, j’ai commencé mon nouveau poste en même temps que la formation, ce fut donc une année très dure, mais j’ai pu compter sur mes nouveaux acquis au fur et à mesure. Alors il ne faut surtout pas se priver de cette opportunité que représente la formation.

Réagir à l'articleRéagir à l'article

Seul votre prénom et la première lettre de votre nom apparaîtront sur le commentaire

commentaire Yosra C. a écrit le 18/09/2015

Bonjour
Est il encore possible de s inscrire pour le Master 2 rh pour cette année?
Merci d'avance

Choisir une nouvelle formation ?
Entrez vos critères,
cherchez et trouvez !