CURSUSPRO vous guide dans le dédale des formations existantes
et vous aide gratuitement à trouver votre nouveau cursus professionnel.

Evoluer, changer de voie, aller de l'avant ? CURSUSPRO, allons-y !

Fabrice Rivaud, participant de master FC Kedge

Un Master pour sortir de son champ de compétence

Stéphanie Guzman | 22/11/2016

Fabrice Rivaud, 48 ans, salarié puis entrepreneur dans le secteur du travail temporaire, a décidé en 2014 d’effectuer le Master 2 FC à la KEDGE Business School. Il a depuis repris une société spécialisée dans les transports. CursusPro revient sur son parcours.

Pouvez-vous nous résumer votre parcours professionnel ?

J’ai débuté ma carrière au sein du groupe TOTAL avec pour mission l’approvisionnement des stations services de la région Sud-Ouest. Ensuite, très attiré par le recrutement, j’ai intégré le groupe Adecco en tant que responsable d’agence de travail temporaire spécialisé dans le transport et la logistique. Cette expérience de plusieurs années et un fort goût pour l’entreprenariat m’ont permis de m’associer à deux autres personnes issues du même secteur et de créer notre propre enseigne. Nous avons vendu notre société au bout de six années à un groupe national. Après la vente, j’ai pris en charge, au sein du groupe, le cabinet de recrutement pour la région Aquitaine - Midi-Pyrénées.

Quelle a été votre formation initiale ?

J’ai un DEUG d’histoire et un DUT gestion logistique & transport. 

Pourquoi avoir choisi KEDGE ?

Le Master en formation continue de KEDGE se déroule à Bordeaux et Marseille. Il permet d’accéder à un programme grande école tout en continuant son activité professionnelle. Cette formation était parfaitement adaptée à mon parcours et à ma volonté de me former en analyse financière et en stratégie.

 

Comment avez-vous financé cette formation ?

L’OPCA FAF-TT (Fonds d’Action de Formation du Travail Temporaire) a financé intégralement la formation. Le coût de la formation est de 18 000 €.

 

Un Master est une formation exigeante. Comment avez-vous concilié cet engagement avec votre activité professionnelle et votre vie privée ?

J’en avais parlé longuement au sein de ma famille et dans l’entreprise avant d’entreprendre la formation. Ensuite, j’ai cloisonné autant que possible et tout s’est bien passé car j’ai reçu le soutien inconditionnel et de ma famille et de mon employeur qui connaissait mes projets.

 

Le Master était-il une étape préalable avant la reprise de l’entreprise LIVRA France ?

 

Oui absolument. J’avais besoin de techniques de communication, d’outils de décision et d’une légitimité que KEDGE m’a apportée. Je n’aurai probablement pas réussi cette reprise sans cette formation. 

Plus globalement, que vous a apporté cette formation ?

La possibilité de s’extraire de son propre champ de compétence. De se remettre en question à un âge ou l’habitude et les certitudes peuvent représenter une menace. J’ai eu également l’opportunité de rencontrer des personnes partageant cette même volonté tout en ayant des parcours professionnels complètement différents.

 

Quel conseil donneriez-vous à un professionnel désireux d’adopter votre démarche ?

Je lui conseillerai de bien choisir sa formation afin qu’elle soit un vrai levier pour un projet futur qui doit être mûrement réfléchi. Puis je lui dirai de foncer !

Réagir à l'articleRéagir à l'article

Seul votre prénom et la première lettre de votre nom apparaîtront sur le commentaire