olivier le fournier directeur de programme formation continue emba neoma

EMBA NEOMA : Un cursus au plus près de la vie active

Alexandre Haute-Pottier | 20/06/2014

Olivier Le Fournier est le directeur du programme Executive MBA de l’école parisienne Neoma, outsider sur le marché de la formation continue, mais qui compte bien s’appuyer sur un cursus dynamique pour rattraper son retard. Depuis l’an 2000, Olivier Le Fournier a fait de l’éducation et de la formation son cheval de bataille, après des études universitaires en droit et économie et un Executive MBA doublé d’un Master en management. Entretien avec un directeur sûr de son fait…

CursusPro : Pouvez-vous nous expliquer les grandes lignes du programme Executive MBA à l'école NEOMA, en quoi diffère-t-il de celui autres écoles ?

Olivier Le Fournier : Le cursus dure 18 mois et il s’articule en trois temps de 6 mois chacun. Nous avons souhaité un programme au plus près de ce que les participants seront amenés à vivre au quotidien dans leur carrière. De fait, les six premiers mois sont essentiellement consacrés aux diagnostics, à la stratégie, au leadership et au marketing, autant de compétences sollicitées lorsque l’on démarre un nouveau poste, face à de nouvelles responsabilités.

Puis, à la fin du semestre, un voyage en Chine est organisé, à Pékin et Shanghai, où les élèves appréhendent un monde de l’entreprise différent, une autre culture… Le Karaoké par exemple, marche très fort pour faire des affaires là-bas !

La seconde session est davantage dédiée à l’élaboration d’une stratégie corporate : financement, innovation et autres. C’est pourquoi, à la fin de ces 6 mois, un voyage est organisé à la Silicone Valley de San Francisco. Les étudiants rencontrent foule d’entrepreneurs, d’investisseurs, au cœur même d’un des parcs d’activités le plus foisonnant au monde. Enfin, durant les 6 derniers mois, les participants apprennent comment mettre en œuvre leurs connaissances : management, négociation, leadership en sont les maîtres mots.

Et là encore, pour clôturer ce dernier cycle, un voyage assez surprenant est organisé…

Effectivement, un voyage très prisé des participants, c’est à la fois une de nos spécificités et un grand privilège. Nous partons pour Lorient, en Bretagne, pour un stage d’aguerrissement mental sur un bateau de la marine avec les fusillés commandos ! Là, les élèves doivent appliquer leurs compétences de management, dans un état de fatigue assez avancé, comme ce sera sans doute le cas sur le suivi d’un projet important. Il est vital pour nous que les futurs managers sachent gérer le stress et l’épuisement, sans perdre leurs capacités de travail.

Pour le reste de la formation, nous disposons il est vrai de peu d’heures de coaching personnalisé, mais le fil de rouge du cursus passe quand même par l’établissement individuel d’un business plan : créer une entreprise, monter un projet, etc. Ils devront ensuite défendre leur travail au bout des 18 mois de formation. 

Vous avez des retours d’anciens élèves, ont-ils connu une véritable plus value ?

Nous avons de bons retours, mais je refuse le moindre lien sur leurs valeurs ajoutées dans le monde du travail. Chaque parcours est différent, les rêves ou les buts des participants ne sont pas simplement financiers… Certains veulent reprendre une société, d’autres créer la leur, d’autres encore voudront changer de secteur, se réorienter. Il est impossible de mesurer les réels « gains » de nos participants, le principal étant qu’ils arrivent où ils voulaient aller.

Pour terminer, pouvez-vous nous donner des informations pratiques sur la formation, combien coûte-t-elle, à qui s’adresse-t-elle, quel rythme de cours, … ?

Le programme est basé à Paris, nous sommes une petite structure, mais les candidats apprécient généralement cette proximité, cette convivialité. Les cours ont lieu une fois par mois, durant trois jours, du lundi au samedi et ils sont donnés en anglais et en français, les modules sont donc bilingues. Les rentrées se font en octobre et en avril, nous proposons deux formations sur l’année, deux promotions en parallèle. Notre Executive MBA est ouvert à tous, pas de diplôme requis, mais nous portons énormément d’importance à l’expérience des candidats, c’est pourquoi l’âge moyen d’une promotion se situe vers la quarantaine.

Nous avons beaucoup de techniciens, des ingénieurs ou des scientifiques à qui il manque des compétences de management, de leadership, de négociation afin qu’ils puissent bifurquer dans un autre domaine.

Enfin, et je garde le meilleur pour la fin, nous sommes fiers du prix très attractif que nous proposons, l’ensemble de la formation, voyages compris, coûte 35 000 euros, avec des facilités de paiement sur les 18 mois que dure le cursus.

Réagir à l'articleRéagir à l'article

Seul votre prénom et la première lettre de votre nom apparaîtront sur le commentaire

Êtes-vous prêt à vous re-former ?
Attention !
Vous entrez en zone test !