CURSUSPRO vous guide dans le dédale des formations existantes
et vous aide gratuitement à trouver votre nouveau cursus professionnel.

Evoluer, changer de voie, aller de l'avant ? CURSUSPRO, allons-y !

La formation continue Big data

Se former au Big Data

Lucie Cordonnier | 04/02/2015

Surfant sur les besoins des entreprises, écoles et universités lancent des formations centrées sur le Big Data. Une multiplication de cursus qui s’adressent également aux candidats souhaitant se former sur la gestion et l’analyse de ces données massives tout en poursuivant leur activité professionnelle.

Recherche data analysts, data scientists, chief data officiers…  Sur un marché d’avenir – 10 000 emplois pourraient être crées en France d’ici 2018 - les entreprises commencent à s’arracher les spécialistes du traitement des données massives, générées notamment par l’explosion des nouvelles technologies de l’information. Non sans raisons : savoir faire « parler » les chiffres est en effet une source indéniable de progression du chiffre d’affaires… Cette nouveau segment, en pleine expansion, n’a pas échappé aux écoles et universités qui au-delà même des formations initiales sont de plus en plus nombreuses à proposer des cursus en formation continue à tous ceux qui souhaitent ajouter une corde à leur arc pour se positionner sur le créneau en manque de spécialistes.

Mastères spécialisés : des formations complètes mais longues…

Première option : s’inscrire à un des nouveaux mastères spécialisés qui ont vu le jour ces deux dernières années. A l’image de ceux proposés par Telecom ParisTech, l’ENSAE ou encore Grenoble école de management en partenariat avec l’INP Grenoble. Ces formations d’un an à temps complet – même si les enseignants proprement dits ne durent que quatre à six mois – nécessitent toutefois d’obtenir le feu vert de son entreprise ou un CIF (Congés individuel de formation) ou d’être en recherche d’emploi.

Pour palier ces difficultés et rendre accessibles les formations au Big Data aux cadres en activité, depuis un an les mêmes établissements ont développé des certificats compris entre 12 et 25 jours répartis sur plusieurs mois. Ces cursus ont tous une spécificité, allant d’une sensibilisation à ces sujets à des formations plus techniques, prévoyant en plus la conduite d’un projet personnel matérialisé par la rédaction d’un mémoire à soutenir devant un jury.

Des certificats pour une sensibilisation et une découverte des enjeux

Côté sensibilisation, Polytechnique a lancé le certificat Data Sciences Starter Program d’une durée de 12 jours répartis sur 3 trois en six modules de deux jours. Objectifs : démystifier les bases de données et donner aux participants des grilles d’analyses et des outils pour mieux les exploiter. Cette formation s’adresse avant tout aux jeunes cadres en situation professionnelle. «  Nous leur présentons les outils, ils ont la possibilité de rencontrer des spécialistes et d’acquérir une première approche sur ces questions », explique Frank Pacard, directeur de l’enseignement et de la recherche de l’Institution. Les participants peuvent aussi travailler sur leur propre projet, bénéficiant de l’accompagnement d’experts et de leurs camarades de promo.

S’intéressant à des cadres plus chevronnés, le groupe des écoles d’économie et statistique – ENSAE et ENSAI - ont créé ensemble un certificat de Data Scientist d’une durée de 12 jours répartis sur 4 mois. Cette formation généraliste, ouvertes à tous (sont notamment abordés les enjeux du Big Data ou le machine learning), comporte également des cours plus techniques. Pour les salariés pressés ou intéressés par des modules particuliers, il est possible de ne suivre que des parties de programme.  Dans la même veine, Centrale Paris et Supélec – les deux écoles ont unis leurs forces en formation continue – ont initié un Executive certificat Big data pour l’entreprise numérique, ouvert lui aussi à un large public, des DSI aux spécialistes de l’intelligence économique. Visant à dresser l’état de l’art dans ce domaine autour de 6 modules d’une durée totale de 20 jours répartis sur 6 mois, il alterne enseignements académiques et pratiques. Son plus : c’est une des rares formations proposées à faire le point sur les aspects juridiques de la collecte et du traitement de l’information. 

Des certificats techniques pour les spécialistes de l’informatique et de la programmation

Telcom ParisTech a pour sa part créé une des formations les plus complètes mais aussi une des plus techniques. Son certificat d’études spécialisées « Data Scientist » d’une durée de 25 jours répartis sur 10 mois est avant tout ouvert aux ingénieurs et chefs de projet ayant déjà de bonnes connaissances en mathématiques et une bonne expérience de la programmation. Il cherche à développer leurs compétences dans la gestion des données et d’acquisition de la maîtrise des technologies et des algorithmes permettant d’exploiter les bases de données massives. Alternant enseignements académiques et travaux pratiques, il permet également aux participants de réaliser un projet personnel qu’il devra défendre devant un jury. Une façon de faire ses premières armes.

Sur le même principe et s’adressant à la même population avec les mêmes près-requis, l’ université Paris Descartes propose un Diplôme d’université Analyste Big Data de cinq modules de deux jours toutes les deux semaines. 

Un MBA pour les managers

Enfin, HEC, une des premières business schools a s’être positionnée sur cette problématique, propose dans son MBA de 16 mois à temps plein ou 24 mois à temps partiel une spécialisation « stratégie » dans laquelle le Big Data occupe une place de choix. Moins techniques que les programmes proposés dans les écoles d’ingénieurs, cette formation centrée sur les applications de la gestion des données au domaine commercial et au marketing cherche avant tout à former des managers à l’aise avec les données et leur utilisation ou des consultants capables d’analyser les nouvelles opportunités ouvertes par l’exploitation et la gestion du Big Data.

Réagir à l'articleRéagir à l'article

Seul votre prénom et la première lettre de votre nom apparaîtront sur le commentaire

commentaire DJALLAL O. a écrit le 29/07/2015

Bonjour , pourrions-nous recevoir une brochure permettant une meilleure visibilité sur le module, conditions, date de lacement , cout , etc ....)

Êtes-vous prêt à vous re-former ?
Attention !
Vous entrez en zone test !