CURSUSPRO vous guide dans le dédale des formations existantes
et vous aide gratuitement à trouver votre nouveau cursus professionnel.

Evoluer, changer de voie, aller de l'avant ? CURSUSPRO, allons-y !

Reconversion : pourquoi ne pas commencer par le stage avant d’attaquer la formation ?

Reconversion : pourquoi ne pas commencer par le stage avant d’attaquer la formation ?

Stéphanie Guzman | 10/05/2016

Entre fantasme et réalité, il y a parfois un monde et avant de changer totalement de vie professionnelle, pourquoi ne pas tester « in real life », le métier qui vous fait rêver depuis l’adolescence.

On ne le répète jamais assez : une reconversion se prépare et il vaut mieux parfois se donner un peu de temps avant de faire le grand saut. C’est l’occasion d’aller vérifier in-situ, un peu à la manière des élèves de 3ème,  en quoi consiste ce métier qui va peut être devenir le vôtre.

Pour celles et ceux qui sont tentés par un retour à la nature (éleveur, maraîcher, apiculteur… ), le  woofing peut être la bonne option, avec son système permettant d’être logé et nourri contre quelques heures de travail par jour. Mais dans les autres secteurs, il vous faudra faire appel à vos relations. Et c’est là, où cela se corse car tout le monde ne connaît pas un architecte ou un paysagiste prêt à lui accorder une semaine de son temps et lui prodiguer mille et un conseils précieux tant au niveau du savoir-faire technique que de l’administratif.

Hors, avant de lâcher un CDI et/ou de s’engager dans une formation longue et parfois couteuse, mettre les mains dans le cambouis (même si vous ne souhaitez pas devenir garagiste) peut vous éviter quelques mauvaises surprises ou tout au contraire renforcer votre motivation.  

Plusieurs plateformes de mise en relation entre professionnels et particuliers existent. Sur www.startisanat.org, vous êtes accueilli chez un artisan pendant quelques jours pour découvrir le quotidien d’un céramiste, décorateur ou d’un éco-constructeur. Viemonjob.com, la plus récente de ces plateformes, vous offre également la possibilité de tester pendant une semaine votre futur métier et découvrir ainsi, s’il est fait (ou pas) pour vous. Seule une quarantaine de métiers est référencée pour le moment, mais le site n’a que quelques mois d’existence. Grâce à Viemonjob.com, vous pouvez dès à présent découvrir comment s’opère un « foodtruck », se gère une librairie ou encore découvrir la profession de boucher ou d’avocat, avant de vous lancer dans un CAP ou d’envisager passer le CAPA (Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat). L’une des fondatrices a eu l’idée de ce service en découvrant, grâce à quelques jours passés chez une fleuriste, que ce métier ne lui correspondait pas. Bien lui a en pris, puisqu’elle est devenue entrepreneuse et a ainsi trouvé sa voie !

Certes, cette semaine d'immersion n’est pas gratuite car les professionnels sont rémunérés – compter entre 200 et 500 euros chez Viemonjob - mais c’est la garantie d’un accueil de qualité et surtout personnalisé.

Considérez-le comme un petit investissement avant, on vous le souhaite, un grand pas en avant !

Réagir à l'articleRéagir à l'article

Seul votre prénom et la première lettre de votre nom apparaîtront sur le commentaire

Un projet de formation ?
Nous vous aidons à le réaliser !
Écrivez-nous !