CURSUSPRO vous guide dans le dédale des formations existantes
et vous aide gratuitement à trouver votre nouveau cursus professionnel.

Evoluer, changer de voie, aller de l'avant ? CURSUSPRO, allons-y !

La lente mise en place de la réforme de la formation dans les entreprises

La lente mise en place de la réforme de la formation dans les entreprises

Stéphanie Guzman | 27/06/2016

Selon une étude du 14 juin dernier, réalisée par CIMES, une société spécialisée dans l’externalisation de la formation, les Responsables des Ressources Humaines et Responsables Formation des entreprises sont loin de maitriser les nouveaux dispositifs mis en place en mars 2014 et semblent même avoir quelques doutes sur leur efficacité.

« Pour près de 60 % des sondés, la réforme n’a absolument rien changé en entreprise » a indiqué Bertrand Milas, directeur commercial de CIMES lors de la présentation de l’étude.

Globalement les professionnels interrogés mettent en avant le manque de temps qui ne leur permet pas de mener à bien leurs nouvelles missions.  Mais le manque de budget est également visé : en effet un tiers des responsables formation  interrogés considère que le budget alloué à la formation a baissé depuis 2014.

Du côté du CPF et de l’entretien professionnel: un tiers des responsables formation voient dans ces deux créations un « moyen de mieux répondre aux attentes de chacun en matière de formation », et un tiers une opportunité « d’augmenter l’employabilité des salariés ».

Une étude qui est à comparer avec les relatives bonnes nouvelles du dernier baromètre CEGOS de mai 2016 qui lui pointait une nette amélioration de la perception de la réforme par les bénéficiaires. 34 % des 440 employés français sondés par Cegos, considèrent en effet que le CPF va les aider à développer leurs qualifications professionnelles. 55 % des interrogés ont d’ailleurs créé leur compte contre 23 % lors de l’enquête précédente réalisée en 2015.

Les deux études pointent sans surprise la forte progression de la digitalisation des formations.

Réagir à l'articleRéagir à l'article

Seul votre prénom et la première lettre de votre nom apparaîtront sur le commentaire