CURSUSPRO vous guide dans le dédale des formations existantes
et vous aide gratuitement à trouver votre nouveau cursus professionnel.

Evoluer, changer de voie, aller de l'avant ? CURSUSPRO, allons-y !

Examens GMAT et GRE

GMAT ou GRE : la porte d’entrée pour les filières d’excellence

Stéphanie Guzman | 02/03/2015

Vous souhaitez tenter d’accéder aux meilleures écoles de commerce, masters universitaires ou MBA ? Que ce soit dans le cadre de la formation initiale ou continue, le dossier de candidature comporte presque systématiquement le résultat au GMAT ou au GRE. Le point sur ces deux tests en anglais aussi stressants que des examens et qui chaque année font replonger une multitude de cadres et d’étudiants dans les affres des révisions.

Des tests de référence au niveau international

Recruter les meilleurs éléments, que ce soit des salariés pour les employeurs ou des étudiants pour les écoles, n’est pas une chose aisée.  Les tests GMAT et GRE permettent de faire une sorte de première sélection car ils requièrent beaucoup de travail et de motivation de la part des candidats.

Intégralement rédigés en anglais, ils permettent également de comparer des personnes d’horizons et de profils très différents.

Le seul test en français, le TAJE MAJE (Test d'aptitude aux études de gestion et au management des entreprises), ne jouit malheureusement pas de la même reconnaissance que ses équivalents anglo-saxons.

Viser le meilleur score possible 

Il est important de comprendre que le GMAT et le GRE ne sont pas des examens mais des évaluations. L’enjeu véritable est ainsi d’obtenir le meilleur score possible. Pour cela, une bonne culture générale, de solides connaissances en mathématiques, des qualités rédactionnelles et un bon niveau d'anglais sont absolument nécessaires.

Mais ce n’est pas tout : ces tests passés chaque année par des centaines de milliers de personnes permettent d’évaluer également des aptitudes plus générales comme par exemple la gestion du stress et du temps ou encore la concentration : des qualités indispensables aux futurs managers.

Les scores à atteindre sont notifiés sur le dossier de candidature des établissements ou dans les descriptions de postes.  Ils permettent tout simplement aux écoles et employeurs de faire une première sélection parmi les candidats. Ces tests très standardisés facilitent également le classement des écoles au niveau international.

Si longtemps le GMAT a joui d’une sorte de monopole, depuis quelques années le GRE, développé par  ETS, marque des points. 

Le GMAT : en route vers les 800 points

Le Graduate Management Admission Test GMAT demeure le test de référence, réclamé par plus de 6 000 écoles de part le monde. C’est un examen de 3 heures 30 qui teste l’élève sur quatre sujets. Le test comporte des questions de mathématiques sous forme de QCM, une partie plus générale (histoire/politique) et une épreuve de rédaction qui permet d’évaluer les capacités d’analyse du candidat. Les questions en mathématiques sont normalement  de niveau bac mais se révèlent parfois ardues pour les candidats peu préparés.

Le test coute 250 dollars et se passe dans plus de 600 centres.

La notation se fait sur 800 points. Pour être admis dans une bonne école, il faut obtenir un score supérieur à 650 points. HEC demande par exemple un minimum de 600 points pour candidater tandis que si l’ESSEC ne requiert pas de score minimum à moins d’avoir par ailleurs un profil tout à fait exceptionnel, un bon résultat sera nécessaire pour faire partie des heureux élus. Sans surprise, les critères sont plus stricts de l’autre côté de l’Atlantique où les dix premières universités américaines recrutent autour de 720 points.

LE GRE : mathématique et dissertations

Le GRE Graduate Record Examination se déroule également en anglais. Il a été conçu par une l’association ETS (Educational Testing Service) et est de plus en plus  accepté par de nombreuses écoles de commerces et universités.

Le GRE est réputé plus facile que le GMAT et donc un peu moins reconnu que ce soit par les écoles de premier plan ou les employeurs.

La partie dissertation est plus importante et le niveau de langue plus élevé que le GMAT. Son coût est de 140 dollars pour trois heures de test comportant deux dissertations et des questions d’arithmétique et de géométrie.

Il existe 700 centres d’épreuves GRE dans plus de 160 pays.

Pour ces deux tests qui se passent devant un écran d’ordinateur, vous pouvez vous préparer à l’aide de livres, de tests en ligne ou de cours. Ne négligez pas le temps de préparation, testez et re-testez vous et surtout pensez stratégie. Mieux vaut en effet un excellent score au GRE qu’un score moyen au GMAT.

Il n’est pas rare de devoir passer l’examen plusieurs fois avant d’avoir une note satisfaisante. Mais soyez prudent car un mauvais score peut être discriminant.

Les résultats du GRE et du GMAT sont valables 5 ans.

Réagir à l'articleRéagir à l'article

Seul votre prénom et la première lettre de votre nom apparaîtront sur le commentaire

Choisir une nouvelle formation ?
Entrez vos critères,
cherchez et trouvez !