Formation continue freelance

830 000 freelances en France : les grands exclus de la formation continue ?

Stéphanie Guzman | 24/03/2017

Selon une étude  récente réalisée par Hopwork et Ouishare, le nombre de freelances a progressé de 126 % en 10 ans.

Selon une étude  récente réalisée par Hopwork et Ouishare, le nombre de freelances a progressé de 126 % en 10 ans. Pour la plateforme de mise de relation spécialisée dans le secteur des services aux entreprises, les freelances, loin d’être un groupe marginal d’actifs précaires sont désormais des travailleurs hautement qualifiés. La majorité aurait d’ailleurs fait le choix de devenir indépendant (90 % selon l’étude).

53 % des freelances interrogés par Hopwork travaillent plus de 40 heures par semaine, ce qui laisse peu de temps pour se former. Mais l’accès à la formation n’est aujourd’hui pas encore la priorité des freelances qui souhaitent tout d’abord accéder au logement, aux prêts bancaires ou voir le plafond de l’auto-entreprise déplafonné. S’ils ne bénéficient pas de la formation continue, c’est tout autant par choix (manque de temps) que par simple méconnaissance des dispositifs existants.

 

La question de la formation des indépendants est cependant un vrai sujet d’actualité, chaque citoyen français étant aujourd’hui incité à se former tout au long de sa vie et ce, quelque soit sa situation professionnelle. C’est d’ailleurs tout l’enjeu du nouveau Compte Personnel d’activité.

Rappelons aussi que le CPF (Compte Personnel de Formation) sera accessible aux indépendants à partir de janvier 2018. Pour les freelances qui souhaitent se former dès cette année, d’autres dispositifs existent. Découvrez-les ici.

Réagir à l'articleRéagir à l'article

Seul votre prénom et la première lettre de votre nom apparaîtront sur le commentaire