CURSUSPRO vous guide dans le dédale des formations existantes
et vous aide gratuitement à trouver votre nouveau cursus professionnel.

Evoluer, changer de voie, aller de l'avant ? CURSUSPRO, allons-y !

Comment accéder au dispositif de VAE ?

Comment accéder au dispositif de VAE ?

CursusPro | 06/10/2014

L’obtention du diplôme n’est pas automatique. La démarche de VAE demande un investissement personnel significatif sur une durée allant de 8 mois à un an.

Il vous faudra d’abord déposer auprès de l’autorité ou établissement délivrant le diplôme un premier dossier (dit de recevabilité) établissant la réalité de votre expérience professionnelle.

Une fois votre candidature déclarée recevable, vous devrez ensuite constituer le dossier de VAE où vous démontrerez comment votre expérience professionnelle vous a permis d’acquérir les différentes connaissances, compétences et aptitudes demandées pour la certification visée.

Votre dossier de VAE sera finalement évalué par un jury comportant des professionnels. Lors de cette évaluation, vous serez éventuellement soumis à un entretien ou une mise en situation professionnelle.

Le résultat sera selon les cas :

  • Une validation totale, bravo le diplôme vous est attribué !
  • Une validation partielle, certains acquis sont déjà reconnus par le jury qui vous indique ce qui reste à consolider par expérience ou formation complémentaire.
  • Un refus de validation, votre expérience n’a pas été bien mise en valeur dans votre dossier ou ne s’appliquait pas pleinement au diplôme visé.
ETAPES-VAE-2

Comment bien préparer votre VAE ?

Après une rencontre informelle avec l’organisme certificateur pour vérifier le bien fondé de votre démarche, le dépôt d’un premier dossier à caractère administratif marque le début de votre VAE. Ce livret de recevabilité va apporter des preuves formelles sur la durée et le contenu de votre activité. Cela peut être des bulletins de salaire, des extraits de Kbis ou d’autres attestations équivalentes selon la nature de cette activité. Il permet la délivrance d’un avis de recevabilité qui officialise votre demande.

Vient ensuite la rédaction du dossier de validation également appelé synthèse de votre pratique professionnelle. L’effort est conséquent, comptez plusieurs jours de travail, car il vous faudra démontrer l’acquisition de l’ensemble des capacités attestées par le diplôme. N’hésitez pas à demander à l’organisme certificateur de vous communiquer son référentiel pour mieux comprendre ses exigences sur le contenu et la présentation de votre dossier.

La mise en situation est surtout pratiquée pour des certifications professionnelles à caractère pratique et ne s’applique pas pour la plupart des diplômes de l’enseignement supérieur. Votre dossier est donc capital. Vous devez y décrire des activités que vous avez réellement exercées de manière significative et y joindre des preuves tangibles comme par exemple des présentations, comptes-rendus ou autres documents produits dans le cadre de votre travail. N’oubliez pas enfin que vous avez affaire avant tout à un organisme de formation …

Vous pouvez bénéficier d’un accompagnement pour vous aider dans cette préparation. Cependant, il s’agit généralement d’une prestation payante, proposée par l’organisme certificateur ou par des tiers spécialisés.

Liens utiles

Le portail officiel de la VAE : http://www.vae.gouv.fr/

La VAE pour l’éducation nationale : http://www.education.gouv.fr/cid1106/la-validation-des-acquis-de-l-experience-vae.html

La VAE pour le ministère de l’enseignement supérieur : http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid21068/fonctionnement-de-la-v.a.e.html

La VAE pour le ministère du travail et de l’emploi : http://travail-emploi.gouv.fr/informations-pratiques,89/fiches-pratiques,91/formation-professionnelle,118/la-validation-des-acquis-de-l,1074.html

Service-Public : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/N11129.xhtml

Réagir à l'articleRéagir à l'article

Seul votre prénom et la première lettre de votre nom apparaîtront sur le commentaire