CURSUSPRO vous guide dans le dédale des formations existantes
et vous aide gratuitement à trouver votre nouveau cursus professionnel.

Evoluer, changer de voie, aller de l'avant ? CURSUSPRO, allons-y !

financial times classement EMBA 2016

Doublé gagnant pour l’INSEAD !

Stéphanie Guzman | 19/10/2016

Le Financial Times vient de publier son classement 2016 des meilleurs programmes Executive Masters of Business Administration (EMBA) du monde. Le Financial Times mesure et classe en effet pour la 16ème année consécutive les 100 meilleurs programmes de MBA destinés aux professionnels souhaitant donner un  coup d’accélérateur à leur carrière. Un « must read » pour toutes celles et ceux qui envisagent de se lancer dans l’aventure.

Le grand vainqueur est le programme délivré conjointement par l’américaine Kellogg School of Management et la Hong Kong University of Science and Technology (HKUST), qui termine premier du palmarès tandis que le programme de l’INSEAD réalisé en partenariat avec l’université de Tsinghua perd une place et se retrouve en 2ème position. Cela reste un excellent score pour l’école française sachant que son autre programme se retrouve en rang quatre, en progression de trois places.  Deux programmes Executive de l’INSEAD sont donc classés dans le TOP 5. Belle performance !

Si Kellogg/Hkust remporte la palme, c’est avant tout grâce à l’impressionnant niveau de  salaire des cadres participants au EMBA.  Ceux-ci, des dirigeants de très haut niveau, au nombre de 50, ayant payé la modique somme de 163 700 dollars pour la formation, toucheraient en moyenne près de 470 000 dollars de salaire annuel, trois ans après l’obtention de leur diplôme.

S’il y a bien une école française qui peut se réjouir des résultats de cette édition 2016, il s’agît de Grenoble Ecole de Management. Son programme qui se déroule en partie en Géorgie et en Russie, s’arroge 20 places au classement et s’installe en 67 ème position (plus forte progression du classement). Le salaire des diplômés s’établit à 117 000 dollars. Même s’il reste faible en comparaison des programmes concurrents, il grimpe régulièrement. L’école grenobloise marque des points grâce à la forte féminisation des promotions et à la parité mise en place au niveau des enseignants.  Ces données, tout comme le nombre de nationalités au sein des promotions, font également partie des critères évalués par le Financial Times.

Peu de modifications pour les autres programmes développés par, ou avec des écoles françaises. Le TRIUM, programme regroupant HEC, la London School of Economics et l’américaine Stern, conserve sa troisième place. De son côté, l’EMBA de l’ ESCP Europe progresse d’une place et arrive en 12ème position. C’est également le cas du programme franco-chinois de Kedge SJTU, qui passe de la 23 ème à la 22ème place. L’école offre la meilleure progression de salaire avec +103 % d’augmentation pour les diplômés du EMBA, trois ans après la formation. Ils touchent en moyenne 197 000 dollars, un ROI tout à fait satisfaisant pour un programme qui coute 80 000€.

L’ EMBA de l’ESSEC offert conjointement avec Mannheim reste en 45 ème position tandis que le programme franco-marocain de la Toulouse Business School progresse également de 15 places pour atteindre la 82ème place. L’EMBA d’EMLYON occupe la 87 ème position.

Au niveau international, c’est véritablement la Chine qui marque des points avec par exemple l’arrivée, directement en 40 ème position, du EMBA conçu par Fudan School Of Management.

En Europe, la totalité des programmes suisses sont en légère perte de vitesse.

Pour finir, on notera l’arrivée dans le classement de cinq programmes d’universités américaines absents en 2015 mais également du premier EMBA développé au Nicaragua par l’INCAE, université établie au Costa Rica. Ce programme arrive directement en 52 ème position du classement : une vraie performance qui illustre bien le fort dynamisme de cette partie de l’Amérique Centrale et de cette école qui n’a sans doute pas finit de faire parler d’elle.

Réagir à l'articleRéagir à l'article

Seul votre prénom et la première lettre de votre nom apparaîtront sur le commentaire