CURSUSPRO vous guide dans le dédale des formations existantes
et vous aide gratuitement à trouver votre nouveau cursus professionnel.

Evoluer, changer de voie, aller de l'avant ? CURSUSPRO, allons-y !

FAFIH OPCA

Fafih : l’Opca de l’hôtellerie-restauration

Raphaëlle Pienne | 10/01/2017

Le FAFIH, Fonds d’assurance formation de l’industrie hôtelière, est l’Organisme Paritaire Collecteur Agréé (OPCA) de l’hôtellerie, de la restauration, des loisirs et des activités de tourisme.

Créé en 1974, le FAFIH est l’OPCA mais aussi l’OCTA (Organisme Collecteur de la Taxe d’Apprentissage) de l’un des premiers secteurs économiques français. Il intervient en effet auprès de plus de 90 000 entreprises, qui emploient plus de 600 000 salariés, exerçant dans les activités de l’hôtellerie-restauration, des loisirs et du tourisme.

Parmi les entreprises adhérentes du FAFIH, on compte ainsi les cafés, hôtels et restaurants, mais aussi les cafétérias, les casinos, les établissements de restauration collective et les établissements de thalassothérapie.

Accompagner la stratégie formation des TPE

En tant qu’OPCA, le FAFIH réalise la collecte, la gestion et la mutualisation des obligations financières relatives à la formation de ses adhérents.

L’organisme réalise également une importante mission de conseil et d’accompagnement des entreprises de son secteur, pour la gestion de leurs compétences et de leurs choix de formation.

Celle-ci est favorisée par une implantation de proximité, grâce à 12 délégations régionales réparties sur l’ensemble du territoire.

Le FAFIH s’investit particulièrement auprès des TPE, qui forment une large majorité ses adhérents (88 % en 2015) et qui pâtissent d’une inégalité d’accès à la formation.

Afin de corriger cet état de fait, l’OPCA propose l’accès à l’ensemble de son offre de services (« Pack All inclusive ») aux entreprises de moins de 11 salariés.

Le FAFIH met également en œuvre, avec le partenariat du Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP), le « Plan d’action TPE » : un programme de formations dédiées aux petites entreprises et prises en charge à 100 %.

Anticiper les besoins en compétences du secteur

Afin de mieux prendre en compte les besoins en formation de ses entreprises adhérentes, le FAFIH s’appuie sur les études réalisées par son Observatoire des Métiers.

Celui-ci réalise des portraits sectoriels présentant le secteur dans la diversité de ses branches, de ses métiers et de l’offre de formation au niveau national ainsi que dans ses dimensions régionales. Ces études peuvent être téléchargées sur le site du FAFIH.

L’Observatoire du FAFIH mène également des études prospectives, permettant de mieux préparer les professionnels à l’évolution de leurs métiers.

Les activités d’hôtellerie, de restauration et de tourisme doivent en effet s’adapter à une diversification de leurs clientèles et à une évolution des attentes des consommateurs nécessitant d’acquérir de nouvelles compétences : accueil de la clientèle étrangère, connaissance des nouvelles réglementations (sur les allergènes par exemple), ou encore maîtrise du digital et des réseaux sociaux.

Accompagner les établissements en difficultés

Le secteur de l’hôtellerie, de la restauration et du tourisme a enregistré une importante baisse d’activité suite aux attentats qui ont endeuillé la capitale en 2015.

Pour soutenir ses établissements adhérents et dans une logique de « former plutôt que licencier », le FAFIH a pris des mesures exceptionnelles (soutien à l’activité partielle, financement de l’intégralité des formations CPF...) dans le cadre du programme « Paris 2016 ».

Durant l’hiver 2016, le FAFIH a également apporté son soutien aux stations de montagne de la région Auvergne-Rhône-Alpes dont l’activité a été affectée par un manque de neige.

Il se traduit par l’engagement de formation de plus de 1 000 saisonniers, avec le financement d’un parcours de formation allant jusqu’à 35 heures pour les salariés en contrat et le recours au dispositif SPP-S (voir ci-dessous) pour les saisonniers en attente de contrat.

Former les saisonniers

De nombreuses entreprises adhérentes au FAFIH exercent une activité touristique liée au climat (plages, sports d’hiver) ou dépendante des dates de congés et ont recours à l’emploi saisonnier.

Afin de tenir compte des contraintes particulières de ce public et faciliter son accès à la formation, le Fafih a mis en place un dispositif spécifique : la sécurisation des parcours professionnels des saisonniers (SPP-S).

La SPP-S permet à tout à tout travailleur saisonnier ayant effectué au moins une saison (2 mois) dans l’hôtellerie-restauration au cours des 5 dernières années d’avoir accès à un crédit de 21 heures de formation. Ces heures sont fractionnables et peuvent être utilisées à n’importe quel moment de l’année pour financer tout type de formation (hors langues et hygiène) et ceci quel que soit son statut (salarié ou demandeur d’emploi).

Le conseil Cursus Pro

Pensez bien à utiliser vos crédits d’heures CPF. Les utiliser, cela veut dire obtenir la possibilité d’accumuler de nouveaux droits et de continuer à se former. Et si vous n’avez pas assez de crédits-heures pour la formation visée, le FAFIH peut vous aider à financer le restant.  

Réagir à l'articleRéagir à l'article

Seul votre prénom et la première lettre de votre nom apparaîtront sur le commentaire