CURSUSPRO vous guide dans le dédale des formations existantes
et vous aide gratuitement à trouver votre nouveau cursus professionnel.

Evoluer, changer de voie, aller de l'avant ? CURSUSPRO, allons-y !

Formation Executive en management : comment réussir sa candidature ?

Formation Executive en management : comment réussir sa candidature ?

Stéphanie Guzman | 12/07/2017

Votre choix de formation en management est fait ? Il est temps de passer à l’étape candidature. CursusPro vous livre ici les conseils d’Hélène Correia en charge des admissions à l’EDHEC sur le campus de Paris.

1- Combien de temps à l’avance conseillez-vous à un candidat de débuter les démarches ?

En général, il faut compter un minimum entre 3 et 6 mois. C’est le temps nécessaire pour se renseigner sur l’offre, en parler avec son employeur, contacter des personnes qui ont suivi la formation…et surtout pour rencontrer les écoles. Une fois cette phase d’approche terminée, le reste peut aller très vite, notamment la candidature en tant que telle.

2- Quelles sont les étapes clés d’une candidature ?

Il y a 3 étapes clés selon moi. La première est la réunion d’information, la seconde le rendez-vous avec le chargé d’admission et la troisième la présentation de votre dossier en commission d’admission.

Lors de la réunion de présentation, vous allez rencontrer pour la première fois les responsables de l’école dont le directeur de programme. C’est le moment de poser les bonnes questions. Si votre réflexion est bien avancée, vous pouvez demander à rencontrer directement la personne en charge des admissions. La réunion d’information dure une heure ce qui peut laisser du temps aux responsables d’admission et/ou directeurs de programme de vous rencontrer individuellement.

Personnellement j’essaie de faciliter les démarches  des candidats. Nous nous adressons à un public de professionnels. L’idée est de leur faire gagner du temps.

3- Le rendez-vous d’admission est donc l’étape principale ?

Oui. Lors de ce rendez-vous, j’étudie le parcours professionnel du candidat, son profil. J’évalue avec lui l L’adéquation du contenu de programme avec son projet professionnel.  Ce rendez-vous peut se faire dans nos locaux mais aussi à distance par Skype.

Pendant ce rendez-vous nous couvrons de nombreux sujets notamment celui du financement. Dans 50 % des cas, les futurs participants ont déjà parlé de leur projet à leur employeur. Si ce n’est pas le cas, le chargé d’admission peut aider à la construction de l’argumentaire pour convaincre l’employeur de la pertinence du projet et demander une prise en charge, le cas échéant.

4- Est-il judicieux d’envoyer de nombreuses candidatures en même temps ?

Ce n’est pas la meilleure approche. Contrairement à la formation initiale, il n‘est pas selon moi indispensable de candidater à plusieurs formations.

Il vaut mieux une seule et unique candidature bien préparée en amont que de se lancer moins préparé à l’assaut de 5 programmes.

Normalement à l’issue de l’étude approfondie du contenu du programme et du format et de la première réunion d’information, vous devez déjà avoir une idée claire de ce que vous voulez faire. Après, c’est une question de « feeling »  » avec la philosophie du programme, avec l’esprit de l’école, le contact avec les intervenants. Mais tout va très vite.

Entre la réunion d’information, le rendez-vous d’admission et la commission, il faut compter 2 à 3 semaines. A l’EDHEC pour le programme Manager, Cycle Supérieur de Management,  il y a des réunions d’informations tous les 15 jours et des commissions d’admission toutes les semaines. En une dizaine de jours, vous pouvez donc avoir la réponse. Pour les programmes Executive, si vous avez le bon profil, que le projet est cohérent  et que l’entretien se déroule bien, vous devriez savoir dès la fin de l’entretien si les voyants sont au vert

Bien sûr, nous sommes sélectifs et il m’arrive très régulièrement de réorienter des candidats vers d’autres formations. Le candidat n’aura toutefois pas perdu son temps puisqu’un entretien avec nous lui aura permis d’affiner son projet.

5- Quels points étudiez-vous plus spécifiquement ?

Lorsqu’on étudie une candidature, on vérifie non seulement, le profil du candidat mais aussi son environnement c’est à dire ses relations avec son entreprise, l’accompagnement dont il va bénéficier par ses proches.

J’analyse bien entendu les prérequis Bac +2 par exemple pour le Cycle Supérieur en Management ou Bac + 4 pour les EMBA. Je porte une attention toute particulière à ce que j’appelle les profils dérogatoires, c’est à dire des personnes qui n’ont pas forcément le niveau requis mais une expérience en adéquation avec la formation visée.

Le cas des ingénieurs est intéressant. Ils n’ont pas forcément de management direct mais font plutôt de la gestion de projets transverse. La formation peut avoir un véritable effet booster sur leur carrière en leur permettant de légitimer l’expérience qu’ils ont et en leur permettant d’évoluer et de se repositionner. Un chargé d’admission veillera à étudier des candidatures qui sortent un peu de la norme, l’idée étant de créer une diversité au sein de la promotion. Par conséquent, ne pas posséder tous les pré-requis ne doit pas vous empêcher de déposer votre candidature. Les profils entrepreneuriaux sont également séduisants.

Lors de l’entretien il faut savoir manifester sa volonté, son envie de se dépasser, son enthousiasme… une formation executive en management,  c’est un lourd investissement en temps, en énergie.

 

6- Quels sont les étapes suivantes ?

Suite à ce rendez-vous qui doit voir le candidat repartir avec un signal assez clair de la part du chargé d’admission, le futur participant doit alors compléter le dossier de candidature standard qui comprend au minimum Curriculum Vitae et lettre de motivation et auxquels s’ajoutent éventuellement une ou plusieurs lettres de recommandations ou encore une petite vidéo de présentation. Ce support se développe de plus en plus en plus.

La phase finale est l’étude du dossier devant la commission d’admission à laquelle siègent les directeurs de programme et les chargés d’admission.

Un dernier conseil ?

Quand on a démarré une réflexion sur une formation Executive en management, il faut aller jusqu’au bout de la démarche de la candidature, Je vois beaucoup de candidats qui hésitent. Candidater vous fera avancer et progresser à tous les niveaux.

Mon conseil : si l’envie de faire une formation en management est présente, c’est un vrai signe. J’encourage donc les professionnels à participer à des réunions d’informations et à nous rencontrer. Ils mûriront leur projet plutôt que de le reporter d’année en année au risque de ne jamais franchir le pas … et de le regretter ultérieurement.

Réagir à l'articleRéagir à l'article

Seul votre prénom et la première lettre de votre nom apparaîtront sur le commentaire