CURSUSPRO vous guide dans le dédale des formations existantes
et vous aide gratuitement à trouver votre nouveau cursus professionnel.

Evoluer, changer de voie, aller de l'avant ? CURSUSPRO, allons-y !

Portrait de Corinne Lafitte, infirmière libérale, bientôt élève à l’ESSEC

Portrait de Corinne Lafitte, infirmière libérale, bientôt élève à l’ESSEC

CursusPro | 04/05/2017

Un projet de formation continue, on se n’y embarque pas à la légère. Même si celui-ci est mûrement réfléchi, la route peut être sinueuse : portrait d'une infirmière libérale en plein parcours de formation.

Episode 1 : faire le bon choix

Titulaire d’un diplôme d’infirmière et d’une licence d’électronique, Corinne Lafitte exerce depuis près de vingt ans. Elle décide au début de l’année 2016 d’entamer un parcours de formation et se lance dans une vaste réflexion sur le sujet. Consciente de l’évolution de son secteur d’activité impacté par l’arrivée des nouvelles technologies et plus globalement de la médecine connectée, elle anticipe la fin du « libéral » alors qu’elle est encore très, très loin de la retraite.

Corinne prend la décision de se former pour dit-elle « rester à la page ». « J’étais consciente que les techniques évoluaient très vite. Nous sommes au service du patient et je m’interrogeai déjà depuis quelques temps sur l’évolution de mon métier ». A cela s’ajoute un sentiment de lassitude, avoue-t-elle et une envie d’apprendre et d’échanger avec d’autres professionnels de secteurs différents. « J’avais envie d’une deuxième vie professionnelle ». Une formation longue en management s’impose.

Une fois ce constat fait, commence une longue période d’observation, de lectures et de rencontres. Pragmatique, Corinne commence par interroger son entourage y compris ses propres patients, sur les meilleurs établissements et cursus. Elle fréquente également des salons professionnels de formation et se rend sur les sites internet des grandes écoles de commerce mais aussi de Sciences Po, France Telecom etc.…

Entrepreneuse dans l’âme -elle a ouvert 2 cabinets- Corinne Lafitte recherche une formation avec une dimension entrepreneuriale dans le domaine de la santé.  Elle est convaincue que seule une formation supérieure saura répondre à ses attentes.

Corinne Lafitte tourne même une petite vidéo pour maximiser ses chances lors des entretiens, consciente que son profil peut dérouter.

Le service de coaching de CursusPro qu’elle a sollicité, lui fournit une liste de 5 formations dans le secteur du management.  Elle en présélectionne une, celle de l’ESSEC : le programme Management Général en 12 mois et poursuit sa quête.

Au printemps 2016, notre infirmière finit par sélectionner un total de trois formations : celle de l’ESSEC, une seconde à France Telecom et la troisième proposée par l’Institut de l’Administration des Entreprises de Paris (MBA en marketing et stratégie de communication de la santé).

Elle passe les différents entretiens et opte au final pour la formation de l’IAE en septembre 2016, car c’est la seule à être spécialisée dans le secteur de la santé. « Avec le recul, ce n’était pas le critère à prendre en compte ».

Car malheureusement, au bout de quelques semaines, la réalité s'impose : cette formation n’est pas pour elle. Elle ne rencontre pas l’émulation qu’elle est venue cherchée et est déroutée par le profil des autres participants. C’est une énorme déception pour elle : « J’ai fait fausse route ». Elle n’a payé qu’une partie des frais d’inscription et se pose donc très sérieusement la question d’interrompre sa formation. Se faisant, elle mettrait un point final à son projet de formation continue. Un entretien téléphonique avec son coach de CursusPro la fait changer d’avis.

Elle interrompt alors sa formation à l’IAE en novembre et recontacte l’ESSEC. Corinne avait en effet passé avec succès les entretiens au printemps 2016 et sa candidature est valable un an.

Corinne Lafitte a donc intégré en avril 2017 la 64ème promotion du programme de l’ESSEC en Management Général… et va continuer à piloter son cabinet de 3 infirmiers.

Elle finance seule la formation même si, comme toute profession libérale, elle pourra intégrer le montant de la formation dans ses frais professionnels. « C’est le prix d'une belle voiture neuve sauf que cette formation à l’ESSEC, c’est un véritable investissement à long terme aussi bien à titre personnel que professionnel ».

Rendez-vous dans quelques mois pour voir si le contenu du programme executive comble bien les attentes de Corinne.

Réagir à l'articleRéagir à l'article

Seul votre prénom et la première lettre de votre nom apparaîtront sur le commentaire