CURSUSPRO vous guide dans le dédale des formations existantes
et vous aide gratuitement à trouver votre nouveau cursus professionnel.

Evoluer, changer de voie, aller de l'avant ? CURSUSPRO, allons-y !

Ubérisation de l’Economie : vers un droit à la formation des indépendants ?

Ubérisation de l’Economie : vers un droit à la formation des indépendants ?

Stéphanie Guzman | 15/06/2016

Alors qu’on commence à parler ici et là d’uberisation de la formation avec le développement des cours en ligne et le partage des connaissances, c’est sur un autre aspect de ce phénomène que s’est penché récemment Myriam El Khomri : la cas des plateformes collaboratives qui fixent le prix et les caractéristiques du service rendu par les travailleurs indépendants qui les utilisent.  Le gouvernement et les députés considèrent en effet qu’il existe une responsabilité sociale de la plateforme ce qui permettrait aux utilisateurs d’accéder à des droits à la formation, à l’assurance des accidents du travail ou encore à la VAE

Les plateformes soutiennent de leur côté qu’il n’y a pas de lien de dépendance entre les utilisateurs et la plateforme.

Plusieurs plateformes collaboratives (Kowok, Popmyday, Frizbiz…), membres de l’Observatoire de l’Uberisation ont échangé à ce sujet avec la Ministre du Travail et de la Formation Professionnelle le 10 juin dernier.

Pendant cette rencontre, l’Observatoire a présenté un certain nombre de propositions concrètes pour affiner le texte de la Loi travail, concernant l'assurance, la formation, la VAE, les droits des indépendants, le tout visant à simplifier le dispositif.

La Ministre du Travail  et les plateformes auraient convenu de travailler de manière « collaborative » sur ce dossier. Affaire à suivre.

Réagir à l'articleRéagir à l'article

Seul votre prénom et la première lettre de votre nom apparaîtront sur le commentaire